L'importance de l'estime de soi et de la confiance en soi

L'aspect mental du danseur

Être positif. Être confiant. Viser haut.

 

 

« Les danseurs travaillent et vivent de l’intérieur» déclare Murray Louis.

 

Au-delà de la technique, le rôle principal d’un artiste est d’exprimer des émotions profondes à travers l’art. Par définition, les artistes sont des êtres humains extrêmement sensibles, ce qui leur permet de toucher le public. Cependant, ils sont également plus susceptibles d’avoir un comportement autodestructeur en raison de cette hypersensibilité et de leur propre perception d’eux-mêmes et de la vie en général en tant qu’expérience. Ainsi le développement et l’amélioration de leur estime de soi et la confiance semble être un must pour réussir dans leur art et dans leur vie.

Un élève de danse est une personne qui est en processus d’apprentissage afin d’accomplir un objectif: atteindre d’excellentes compétences en matière de technique, musicalité et performance artistique. L’engagement, le dévouement et la passion constituent ensemble les clés d’une longue carrière, mais pas uniquement. La danse est une forme d’art particulière dans le sens où elle requiert à la fois des capacités physiques et artistiques. En tant qu’artiste et athlète, il est nécessaire d’être en bonne santé, solide et souple, mais aussi d’être en mesure de donner tout ce que vous ressentez dans vos tripes, peu importe votre état. La formation se déroule tous les jours, même lorsque vous êtes professionnel car il n’y a pas de «saison» spécifique comme les athlètes: vous devez être là, prendre le cours, vous observer dans le miroir pendant au moins une heure et demie portant des vêtements moulants, et faire de votre mieux pour incorporer autant de corrections possibles. Même si le but est de danser quelque chose de spécifique lors d’un spectacle, par exemple, c’est seulement à travers la répétition de mouvements correctes pendant les cours de danse que vous pouvez vous améliorer. C’est seulement à travers des centaines, voire des milliers de répétitions que le danseur pourra voir une amélioration. En effet, vous devez comprendre la correction théoriquement, et ensuite l’appliquer dans le mouvement par le biais d’une compréhension de votre propre corps et vos propres possibilités biomécaniques! Vous ne pouvez pas vous permettre d’être affecté par le jugement/l’opinion d’un enseignant ou d’un camarade à propos de vous: vous êtes ici pour mettre à profit les corrections données et les travailler. De plus, lors de représentations, le danseur doit faire face au stress et à l’anxiété afin de pouvoir danser tout en étant un « performer » et en utilisant le maximum de ses capacités. En outre l’environnement artistique peut être particulièrement négatif aussi bien qu’il est fréquent, voir normal, de se déprécier ou se plaindre de soi-même: si vous êtes trop modeste par exemple, cela est considéré comme normal; mais si vous êtes trop positif ou sûr de vous-même, vous êtes susceptible d’être considéré comme vain. La force mentale est donc essentielle pour être en mesure de dépasser toutes ces pensées et idées négatives préconçues sur le « moi » du danseur.

« Les pensées affectent directement les sentiments/ actions» explique Jean M. Williams.

 

Donc, en tant que danseuse/danseur, vous réagissez selon la façon dont vous vous sentez et vous parlez, et cette réaction se fera à travers vos actions, vos mouvements et donc la façon dont vous danser. La sensation interne est aussi importante que la forme extérieure qu’elle prend, car elle est la conséquence directe de cette sensation produite par vos émotions. Par conséquent, il n’est pas étonnant que des pensées négatives sur votre propre personne, ajoutées à un manque de confiance en soi puissent être extrêmement compliquées à gérer si vous avez vraiment envie de vous améliorer. Le développement d’un état d’esprit positif semble être un autre aspect de la formation aussi important que la technique ou la musicalité ou même l’art! En effet, l’aspect mental d’un danseur est aussi déterminant que la danse elle-même. Cette relation corps-esprit est cruciale pour réussir et doit être pratiquée. Par conséquent, afin de savoir comment utiliser l’estime de soi et la confiance en soi d’une manière positive, il est nécessaire de savoir d’où ça vient et de comprendre son fonctionnement.

Ceci est la raison pour laquelle la source et le fonctionnement de l’estime de soi par rapport à l’esprit et les pensées seront développés dans le prochain article de la rubrique Bien Être Intérieur!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer